Le costumbrismo Andalou

À la fin du XVIIIe siècle le costumbrismo Andalou a fait son apparition. C’est un mouvement artistique fondé sur les mœurs en Andalousie.

Escena Andaluza. Costumbrismo Andaluz
Escena andaluza (1849), Joaquín Domínguez Bécquer

Au cours de l’année 1783, Charles III, roi d’Espagne, a réglé la situation de l’ethnie gitane. Après des siècles de persécution et marginalisation, leur situation juridique a amélioré considérablement.

Après la Guerre d’indépendance espagnole (1808-1812), un sentiment de fierté s’est développé, en opposition au prototype d’homme éclairé et afrancesado (francisé).

La figure de gentillesse a commencé à prendre sa force et le respect des traditions a vu dans les gitans un modèle d’individualisme. Dans cette atmosphère, la mode cañí et les écoles taurines de Séville et Ronda (Malaga) réussirent.

Sans oublier, l’essor des bandits et la fascination des voyageurs romantiques de toute l’Europe pour l’Andalousie.

Tous ces éléments ont formé un plaisir pour le costumbrismo qui a triomphé dans la Cour de Madrid.