La provenance du terme « flamenco »

Un autre aspect selon lequel cet art est un véritable mystère réside dans le fait de définir quelle est la provenance exacte du terme « flamenco ». Il existe de nombreuses théories concernant la genèse de ce vocable, même si la plus répandue est peut-être celle que défend Blas Infante dans son livre « Origines du flamenco ». Selon le père de l’autonomie andalouse, le mot « flamenco » dérive des termes arabes « Felah-Mengus », qui associés signifient « paysan errant ».

Il existe également la curieuse théorie affirmant que le flamenco était le nom d’un couteau ou d’un poignard. Cependant, cette hypothèse ne s’est jamais fait une place, de même que l’hypothèse selon laquelle le nom avait été donné au genre pour l’oiseau appelé flamenco (flamant). L’autorité de ce précepte est due à Rodríguez Marín, qui a justifié sa position en argumentant que les chanteurs interprétaient le chant avec une veste courte, qu’ils étaient grands et brisés à la taille et c’était la raison pour laquelle ils ressemblaient à l’échassier du même nom.

De même que les précédentes, la théorie dirigée par des experts tels que Hipólito Rossy ou Carlos Almendro dans laquelle on affirme que nous devons le mot « flamenco » à la musique polyphonique de l’Espagne au XVIe siècle qui s’est accentuée avec les Pays Bas (Flandre). Cette théorie fut également défendue, bien que nuancée, par le voyageur romantique George Borrow et par Hugo Schuchard, entre autres. Selon ces écrivains, anciennement on croyait que les gitans étaient d’origine germanique, ce qui explique qu’on aurait pu les appeler flamencos.

Enfin, il existe deux hypothèses moins engagées, mais assez intéressantes. Antonio Machado a dit : « les gitans appellent les Andalous gachós et que ceux-ci appellent les gitans flamencos », sans que nous sachions la cause de cette dénomination. Manuel García Matos affirme: « le flamenco provient de l’argot employé à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe pour cataloguer tout ce qui signifie somptueux, fanfaron ou prétentieux».